Vol à main armée à la Banque Nationale : nouvelles accusations … – Radio

La succursale de la Banque Nationale du secteur de MistassiniLa succursale de la Banque Nationale du secteur de Mistassini
 Photo :  Radio-Canada

Les trois braqueurs de la succursale de la Banque Nationale du secteur de Mistassini, Dany Bernatchez, Mathieu Cormier et Carolanne Coll, sont formellement accusés d’avoir commis d’autres vols à main armés à Québec, Sept-Îles et Trois-Rivières.

Au total, près de 70 chefs d’accusation ont été déposés contre eux.

Lors de leur comparution au palais de justice de Roberval mercredi, la direction des poursuites criminelles et pénales a déposé 25 nouveaux chefs d’accusation contre Dany Bernatchez, 20 nouveaux chefs contre Mathieu Cormier et une demi-douzaine contre Carolanne Coll.

La jeune femme de 18 ans est formellement accusée de s’être cagoulée, puis d’avoir braqué une arme prohibée, un fusil tronçonné de calibre 12, pour voler à Trois-Rivières le 1er janvier et d’avoir commis le même délit le 6 janvier à Sept-Îles.

Elle est aussi accusée d’avoir comploté avec ses complices Mathieu Cormier et Dany Bernatchez, qui ont aussi participé activement à ceux deux vols qualifiés.

De plus, Mathieu Cormier et Dany Bernatchez sont accusés de s’être introduits par effraction dans une maison de la rue Évangéline à Québec, le 2 janvier.

Avec un fusil de chasse tronçonné, ils auraient mis en joue deux résidents, puis auraient tiré en leur direction pour les blesser et mettre leur vie en danger. Ils se seraient aussi livrés à des voies de fait sur l’une des deux victimes.

Toutes ces accusations s’ajoutent au cambriolage de la Banque Nationale du secteur Mistassini perpétré le 9 janvier.

Toujours détenus à Roberval, les trois résidents de Sept-Îles sont passibles d’une peine d’au moins cinq à sept ans de pénitencier s’ils sont reconnus coupables. Ils reviennent en cour lundi prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *