Une autre démission qui n’inquiète pas le président régional du Bloc – Radio

L'ex vice-présidente du Bloc québécois Annie LessardL’ex vice-présidente du Bloc québécois Annie Lessard
 Photo :  Archives

Robert Bouchard est un homme optimiste : selon lui, le Bloc québécois fera bonne figure lors de la prochaine élection fédérale, malgré les tensions au cœur même de l’organisation.

Le président régional du Bloc québécois, Robert Bouchard, et son chef, Mario BeaulieuLe président régional du Bloc québécois, Robert Bouchard, et son chef, Mario Beaulieu
 Photo :  Ici Radio-Canada

La dernière manifestation de ces tensions est la démission de la vice-présidente du parti, Annie Lessard, qui a choisi de partir en raison de tension avec le chef du Bloc, Mario Beaulieu.

Il s’agit du troisième départ majeur depuis l’élection du nouveau chef, ceux des députés André Bellavance et Jean-François Fortin, auxquels il faut ajouter la décision du député de Jonquière-Alma, Claude Patry, de ne pas se représenter au terme du présent mandat.

Robert BouchardRobert Bouchard.

Robert Bouchard s’attriste de la décision de Mme Lessard. Il croit cependant que le Bloc québécois et son chef sauront retrouver leurs électeurs d’ici l’élection du 19 octobre 2015.

Il souhaite maintenant que ce départ soit le dernier à toucher le Bloc québécois. Il estime que l’heure est maintenant au ralliement autour du chef démocratiquement choisi, le 14 juin dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *