Un forcené abattu après avoir tué un policier et une femme près de Paris – ICI.Radio

L’assaillant s’est ensuite retranché au domicile du policier, où il a été tué lors d’une intervention du RAID, unité d’élite de la police, a dit Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l’Intérieur.

Le cadavre d’une femme, probablement la compagne du commandant de police, a été retrouvé à l’intérieur de la maison.

Un enfant de 3 ans a été récupéré choqué mais indemne dans la maison, a dit le procureur de la République de Versailles, Vincent Lesclous.

« Nous n’avons aucun élément sur les motivations de ce geste, nous travaillons donc sur des motivations de droit commun », a-t-il dit.

Le commandant de police, âgé de 42 ans et en poste aux Mureaux, a reçu neuf coups de couteau à l’abdomen. Sa compagne était aussi fonctionnaire de police.

Le RAID a essayé de négocier avec l’assaillant avant de décider d’intervenir, a dit Pierre-Henry Brandet.

L’EI revendique le meurtre

L’organisation terroriste État islamique (EI) a revendiqué, par l’entremise de son agence Amaq, le meurtre du commandant de police.

« Un combattant de l’État islamique tue un responsable adjoint du commissariat de la ville des Mureaux et sa femme », écrit Amaq sur son site Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *