Un autre parc de Vimy, promet Coderre

Il y aura officiellement un autre parc de Vimy à Montréal a promis le maire de Montréal, lundi.

La décision de renommer le parc de Vimy, dans l’arrondissement Outremont, parc Jacques-Parizeau avait fait réagir plusieurs personnes depuis la semaine dernière. Certains avaient qualifié ce changement «d’insulte» pour cette bataille.

Le vote pour nommer le parc Jacques-Parizeau aura lieu mardi matin au conseil municipal. Montréal souhaite ainsi rendre hommage à l’ancien premier ministre du Québec, décédé il y a un an, et qui a habité pendant 30 ans près de ce parc.

«Il faudrait se rappeler que ce n’est pas officiellement le parc de Vimy, ce nom n’est pas à la Commission de toponymie, a fait remarquer Denis Coderre, lundi. Il a été nommé ainsi seulement parce qu’il est dans le prolongement de la rue du même nom.»

Le maire assure donc qu’il veut faire «quelque chose de vrai» pour commémorer les anciens combattant et le 100e anniversaire de la bataille de Vimy en 2017. «Il va y avoir un parc de Vimy, a-t-il confirmé. Ça fait quelques semaines que j’essaie d’identifier un parc pour qu’on puisse commémorer ces hommes qui sont morts au combat», a-t-il assuré en ajoutant qu’il pensait également rendre hommage au débarquement de Dieppe.

L’opposition officielle, Projet Montréal, avait d’ailleurs indiqué aux médias lundi en journée qu’ils allaient voter en faveur de la nomination du parc Jacques-Parizeau dans Outremont à condition qu’un nouveau lieu public soit désigné en hommage aux victimes de la bataille de Vimy. Le parti avait proposé que ce lieu soit au centre-ville.

La nomination du parc Jacques-Parizeau a fait sursauté plusieurs personnes la semaine dernière, notamment le directeur général de la Fondation Vimy, Jeremy Diamond, qui rappelle que la bataille de Vimy est un moment déterminant de l’histoire militaire canadienne. «Il y a un grand symbolisme [à cette bataille] puisque nous étions entrés en guerre en tant que sujets britanniques, mais nous en sommes ressortis en tant que Canadiens. Il estime que d’autres endroist à Montréal peuvent être utilisés pour rendre hommage à M. Parizeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *