Un agent de la GRC accusé de possession de pornographie juvénile – Radio

Le surintendant de la GRC pour la Saskatchewan, Alfredo Bangloy, décrit les faits entourant la mise en accusation de l'agent de la GRC Aiden Arthur Pratchett.Le surintendant de la GRC pour la Saskatchewan, Alfredo Bangloy, décrit les faits entourant la mise en accusation de l’agent de la GRC Aiden Arthur Pratchett.
 Photo :  Andrée-Anne Côté-St-Laurent/ICI Radio-Canada

Un agent de la GRC en Saskatchewan, Aiden Arthur Pratchett, a été accusé de possession et de distribution de pornographie juvénile. Il a été arrêté lundi, avant d’être libéré sous certaines conditions. 

L’homme de 31 ans est un membre de la GRC depuis quatre ans et fait partie du détachement Fond du Lac, dans le nord de la Saskatchewan.

Une enquête a été amorcée en septembre par le Groupe de lutte contre l’exploitation des enfants dans Internet de la GRC. Elle a été suivie d’une saisie à son domicile le 16 octobre dernier. Il a été suspendu avec solde le lendemain.

La GRC souligne que l’agent n’est pas accusé de production de pornographie juvénile pour l’instant. Elle indique de plus que rien ne permet de soupçonner qu’il connaissait les enfants sur les images. D’autres accusations pourraient être portées contre l’accusé au fil de l’enquête.

Aiden Arthur Pratchett est en liberté sous conditions à Prince Albert en attendant sa comparution le 28 janvier prochain. M. Pratchett n’a pas le droit d’utiliser internet ni d’être en contact avec des jeunes de moins de 16 ans.

Selon le surintendant de la GRC en Saskatchewan, Alfredo Bangloy, ce serait la première fois qu’un policier de la Saskatchewan est accusé de pornographie juvénile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *