Tragédie de L’Isle-Verte : un rapport attendu en Outaouais – Radio

Le rapport du coroner sur l’incendie à L’Isle-Verte, dans lequel 32 personnes ont trouvé la mort, était très attendu dans la région parce qu’il inclut, entre autres, une révision des normes provinciales en matière de sécurité dans les résidences de personnes âgées.

Dans son rapport, le coroner blâme sévèrement le travail des pompiers et le personnel de la résidence. Il recommande aussi l’installation de gicleurs automatiques dans toutes les résidences, qu’elles soient vieilles ou nouvelles, en ville ou en campagne.

À Gatineau, il s’agit d’une recommandation qui va dans le sens de la réglementation actuelle, car la Ville dispose d’une des règlementations les plus sévères au Québec.

André Bonneau, directeur du Service de sécurité incendie à GatineauAndré Bonneau, directeur du Service de sécurité incendie à Gatineau
 Photo :  Radio-Canada

Dans le cadre de cette règlementation, on exige notamment qu’il y ait des gicleurs dans les résidences de dix personnes et plus et une sortie de secours dans les sous-sols où des résidents demeurent, a expliqué le mois dernier André Bonneau, directeur du Service de sécurité incendie de la Ville de Gatineau.

M. Bonneau a également dit être favorable à une loi qui obligerait l’installation de gicleurs dans toutes les résidences de la province.

Le rapport bien accueilli en zone rurale

Une autre des recommandations du rapport du coroner est de mieux coordonner dans les régions rurales les actions des pompiers lors d’incendie majeur.

Un aspect qui est déjà mis en œuvre dans la MRC des Collines où plusieurs petits villages ont des protocoles d’entente pour se déployer simultanément lorsqu’il y a un feu majeur, explique Paulette Lalande, préfète de la MRC.

Dans son rapport, le coroner a aussi invoqué le manque de formation des pompiers de L’Isle-Verte, mais Mme Lalande souligne que dans la MRC, « la formation a toujours été une priorité ».

L’installation de gicleurs : une tâche considérable 

Malgré la règlementation sévère de Gatineau en matière de sécurité incendie, il y aurait beaucoup de travail à faire pour équiper de gicleurs toutes les résidences pour personnes âgées de la région.

Selon des données fournies sur le site du ministère de la Santé et des services sociaux, il y aurait la moitié des résidences privées à Gatineau qui ne sont pas munies de gicleurs alors qu’à l’extérieur de Gatineau, ce serait 27 résidences sur 33 qui n’en ont pas.

D’après les informations de Nathalie Tremblay et Émilie Beaulieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *