Québec: deux collisions font trois blessés

QUÉBEC – Une cycliste a subi de graves blessures après une violente collision avec un automobiliste, survenue vers 11h15 dimanche matin, à l’intersection du boulevard Wilfrid-Hamel et de la rue Bourdages, dans le secteur de Vanier, à Québec.

La cycliste, âgée d’une vingtaine d’années, aurait circulé dans la voie de l’automobiliste, alors que celui-ci avait le feu vert pour s’engager, selon Martin Bérubé, superviseur ambulancier à la CTAQ. C’est à ce moment qu’elle aurait été happée. «Elle a eu des traumatismes importants à la tête et au bassin ainsi que des abrasions multiples», a précisé M. Bérubé.

Les enquêteurs du Service de police de Québec ont rencontré des témoins pour déterminer les circonstances exactes. Les hypothèses de la distraction ou de l’infraction au code de la sécurité routière sont envisagées.

Au moment de son transport à l’hôpital de l’Enfant-Jésus, son état était jugé sérieux. En après-midi, on confirmait qu’elle était désormais hors de danger.

La circulation en direction est a été lourdement perturbée sur le boulevard Wilfrid-Hamel jusqu’à 14h.

Selon le superviseur ambulancier, les accidents impliquant des cyclistes sont de plus en plus fréquents. «Les accidents de vélo sont devenus notre quotidien», se désole-t-il.

Autre collision

Peu de temps après, un autre accident est survenu dans le même secteur, soit à l’angle des rues Chabot et Soumande.

Vers 16 h 30, un quinquagénaire est sorti du stationnement d’un commerce à bord de son cyclomoteur. Une femme de 51 ans qui circulait en moto ne l’aurait jamais aperçu et serait entrée en collision avec lui, a indiqué le lieutenant Francis Pétrin de la police de Québec.

La conductrice a terminé sa course dans un poteau qui se trouvait en bordure de la route. Les deux personnes impliquées ont été transportées vers un centre hospitalier pour des blessures mineures.

La circulation dans le secteur a été perturbée pendant un certain moment afin de permettre aux autorités de récupérer les véhicules.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *