MH370: un nouveau débris d’avion sera analysé en Australie

Un adolescent, en vacances au Mozambique en décembre, y avait trouvé une pièce de métal d’un mètre de long sur une plage et l’avait ramenée chez lui. Ce n’est qu’il y a quelques jours, avec la médiatisation de la découverte d’une autre pièce également au Mozambique, que la famille a informé les autorités sud-africaines.

Ces dernières avaient annoncé vendredi que la pièce avait été « collectée » et qu’elle serait « envoyée en Australie, qui est le pays désigné par la Malaisie pour identifier les objets trouvés ».

Les autorités des transports à Canberra ont donc confirmé samedi que les gouvernements sud-africain, malaisien et australien oeuvraient à amener la pièce en question en Australie.

« La famille a contacté le bureau australien chargé de la sécurité des transports [ATSB] », a déclaré à l’AFP un porte-parole de l’ATSB, précisant avoir aussi reçu de leur part des « photos qui sont en cours d’analyse ».

L’ATSB a aussi ajouté que le débris serait examiné par les enquêteurs malaisiens et australiens ainsi que par des spécialistes de Boeing.

Le Boeing 777 de Malaysia Airlines s’était volatilisé le 8 mars 2014 peu après son décollage de Kuala Lumpur à destination de Pékin, avec 239 personnes à bord.

Pour le moment, un fragment d’aile retrouvé en juillet dernier sur l’île française de La Réunion, dans l’océan Indien, et appartenant selon les autorités malaisiennes et la justice française à l’avion disparu, est la seule preuve qu’il s’est écrasé. Mais cet élément n’a apporté aucune réponse sur les circonstances de la disparition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *