L’homme qui a tué le chien de son voisin acquitté

SAINT-HONORÉ – L’homme de Saint-Honoré, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui était accusé d’avoir tué le chien de son voisin a été acquitté de tous les chefs qui pesaient contre lui, vendredi.

Les faits reprochés à Richard-Yves Chassé se sont produits en octobre 2013.

Le juge a retenu la version de l’accusé qui disait avoir agi parce que le chien s’était attaqué à un des veaux et s’était ensuite dirigé vers lui de façon agressive. Ce dernier a conclu que M. Chassé avait des raisons légitimes d’agir ainsi.

Après trois ans de procédures, l’homme de 62 ans s’est dit soulagé du verdict.

«Après trois ans, on se sent bien, a commenté Richard-Yves Chassé. C’est sûr que le harcèlement qu’on a subi pendant quelques années, ma famille et moi, ce n’était pas facile, mais est-ce qu’on se laisse manger par un animal dangereux pour autant? Je pense que le juge vient de dire non.»

Son avocat, Me Charles Cantin, croit que le témoignage de l’expert de la défense, qui a été retenu par le juge, est l’un des points tournants dans cette cause.

«L’expert de la poursuite amenait l’hypothèse que le chien avait été tiré de dos, ce qui est quand même un fait majeur, alors qu’en défense, on a fait la preuve que le chien a été tiré d’en avant, ce qui supporte la thèse que le chien pouvait avoir un comportement menaçant», a précisé Me Cantin.

Les propriétaires de l’animal, Julie Michaud et Jimmy Dorval, n’ont pas commenté et ont quitté rapidement le palais de justice.

Mme Michaud et M. Dorval poursuivent toujours Richard-Yves Chassé au civil pour 229 000 $.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *