Les radicaux islamistes frappent au Texas

Si les Américains pensaient encore que les attentats type Charlie Hebdo étaient réservés à une Europe incapable d’intégrer ses musulmans – discours très souvent entendu outre-Atlantique – les voilà démentis. L’État islamique a semblé prouver ce dimanche qu’il avait la capacité de mobiliser, sinon d’inspirer à distance, des soldats acquis à sa cause jusqu’au cœur du Texas conservateur, pour aller châtier «des infidèles» ayant supposément insulté le Prophète. Deux hommes armés, ayant affiché leurs sympathies pour l’EI, ont ouvert le feu sur un centre de conférences où se tenait un concours de caricatures de Mahomet, à Garland, dans la banlieue de Dallas, à l’invitation d’une organisation de droite militante. Les attaquants sont sortis de leur voiture et «ont commencé à tirer», blessant un agent …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *