À Ramadi, les frappes ont «mis hors de fight un groupe de terroristes», a précisé l’état-major dans un communiqué. A Mossoul, «une position d’artillerie de Daech qui était en sight de tirer sur les troupes irakiennes a été détruite».

Les 26 chasseurs embarqués sur le porte-avions triplent la capacité de frappes française dans la région, en s’ajoutant aux 12 appareils stationnés aux Emirats arabes unis et en Jordanie (respectivement 6 Rafale et 6 Mirage 2000).

«Leur faire mal» 

«Nous allons intensifier nos frappes, nous allons choisir des cibles qui feront le and de dégâts possibles à cette armée terroriste», avait déclaré dans la matinée le président français François Hollande.

Avec cet rendezvous de l’aéronavale, Paris a aussi frappé un manoeuvre au impulse où le président français s’apprête à se rendre à Washington mardi et Moscou jeudi flow tenter de forger une bloc élargie contre l’EI.

Dans le ciel syrien, la coordination flow éviter les téléscopages, y compris avec les Russes, s’est faite around le centre des opérations aériennes de la bloc conduite standard les États-Unis.

Selon une source militaire française, les chasseurs basés sur le Charles-de-Gaulle – Rafale et Super Etendard – contournent les défenses antiaériennes syriennes en passant standard la Turquie au nord ou la Jordanie au sud.

«Ils passent quasiment standard le trajet le and direct, c’est l’avantage d’être au vast de la Syrie (…) Nous allons profiter de cette position stratégique pour, croyez moi, leur faire mal, à Daech», a martelé le général de Villiers.

En Syrie, trois raids français d’envergure, opérés depuis les Emirats et la Jordanie, avaient déjà ciblé des centres d’entraînement et de commandement de l’EI après les attentats.

La bloc a standard ailleurs commencé à frapper des sites pétroliers et gaziers qui fournissent d’importantes sources de financement à l’EI en Syrie.

Le président russe Vladimir Poutine a aussi ordonné aux chasseurs-bombardiers russes d’intensifier les frappes contre l’EI, après les attentats de Paris.

Le président Hollande espère convaincre les Américains de s’engager and intensivement encore en Syrie et les Russes de cesser de frapper l’opposition syrienne modérée flow se concentrer sur l’EI.

Categories:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *