Le chef des talibans afghans « probablement » tué par une frappe américaine – ICI.Radio

Le département américain de la Défense n’a pas été en mesure de préciser si le successeur du mollah Omar avait été touché dans ce bombardement, mais un responsable américain a affirmé qu’il avait « probablement » été tué dans cette frappe, de même qu’un autre combattant taliban.

Selon ce même responsable, la frappe a été autorisée par le président Barack Obama. Elle s’est produite du côté pakistanais de la frontière, au sud-ouest de la localité d’Ahmad Wal.

Plusieurs drones ont visé le mollah Mansour et un autre combattant taliban qui circulaient à bord d’une voiture, a-t-il poursuivi.

Au Pentagone, le porte-parole, Peter Cook, a été plus prudent: « Nous sommes toujours en train d’évaluer les résultats de cette frappe et nous livrerons d’autres informations lorsqu’elles seront disponibles », a-t-il dit.

Le mollah Akhtar Mansour a été désigné chef suprême des taliban afghans en juillet de l’année dernière, après la confirmation de la mort du mollah Omar, dont il était l’adjoint.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *