L’appareil judiciaire québécois est paralysé par une panne majeure

Par voie de communiqué, le ministère de la Justice a fait savoir que le système informatique était hors service au palais de justice de Montréal et que la panne pourrait affecter l’ensemble des établissements, le ministère, la magistrature et le Directeur des poursuites criminelles et pénales.

Les services Internet, dont le site du ministère, de visioconférence et de téléphonie sont, entre autres, touchés.

Toutefois, la plupart des activités prévues dans les palais de justice sont maintenues, jusqu’à nouvel ordre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *