La mission canadienne en Irak coûterait jusqu’à 166,4 M $

La mission canadienne en Irak de six mois coûterait jusqu’à 166,4 millions $, révèle le directeur parlementaire du budget dans un rapport publié mardi matin.

Il s’agit de chiffres beaucoup plus élevés que les 122 millions $ dévoilés, lundi, par le ministre de la Défense nationale, Jason Kenney.

Selon le directeur parlementaire du budget, Jean-Denis Fréchette, le coût différentiel estimé de l’opération Impact contre l’État islamique pour une mission de six mois varie entre 128,8 millions et 166,4 millions $.

Le coût des opérations varie entre près de 4,4 millions et 7,1 millions $ par semaine et entre près de 19 millions et 30,8 millions $ par mois. Il s’agit de coûts supplémentaires liés à la poursuite des opérations et qui ne comprennent pas les coûts irrécupérables, tels que les vols d’approvisionnement initiaux vers le théâtre des opérations et les vols de retour au Canada.

Une prolongation de six mois de la mission qui viendra à échéance à la fin mars ferait grimper la note totale entre 242,7 millions et 351,2 millions $ selon le rapport.

Le directeur parlementaire du budget a fourni ses propres estimations à la demande de députés de l’opposition. Après avoir refusé depuis des mois de fournir les coûts de la mission, le gouvernement Harper a finalement rendu publiques ses propres données, lundi, soit à la veille du dépôt du rapport de M. Fréchette.

Dans son rapport, le directeur parlementaire du budget explique d’ailleurs que le ministère de la Défense nationale lui «a refusé les demandes de données précises sur l’opération Impact».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *