Intensité maximale pour l’ouragan Matthew qui passe en catégorie 5 – ICI.Radio

Il pourrait ainsi s’agir du cyclone tropical le plus puissant des quatre dernières années dans les Caraïbes et être la tempête la plus violente de l’Atlantique depuis Felix, en 2007.

Matthew n’a cessé de gagner en puissance au cours de la journée de vendredi, passant de la catégorie 2, en matinée, à la catégorie 4, en après-midi, et finalement atteindre, en fin de soirée, la catégorie 5, la dernière et la plus haute de l’échelle Saffir-Simpson de classification des cyclones tropicaux, par le Centre National des Ouragans américain (NHC).

Les météorologues prévoient lundi une grande tempête lors de l’arrivée de l’ouragan sur la côte méridionale de la Jamaïque, où est située la capitale ainsi que la seule raffinerie pétrolière du pays. Le phénomène pourrait aussi frapper les zones touristiques de l’île, comme Montego Bay, au nord.

La Jamaïque a déclenché une surveillance du cyclone, car le pays s’attend à des conditions météorologiques dignes d’un ouragan d’ici 48 heures.

Le gouvernement est en état d’alerte élevé, selon le porte-parole du cabinet du premier ministre, Robert Morgan. Des équipes de secours, la police et l’armée ont été mobilisées et des refuges ont été ouverts dans toute l’île, a-t-il précisé. La dernière grande tempête à avoir touché la région est l’ouragan Sandy, en 2012.

En Colombie, la région côtière frontalière avec le Venezuela est visée par une alerte à des conditions de tempête tropicale pour les 12 prochaines heures.

Cuba et Haïti doivent pour leur part s’attendre à vivre des conditions climatiques caractéristiques de tempêtes tropicales au cours des deux prochains jours.

La vitesse et la progression de Matthew devraient décroître progressivement en cours de soirée et samedi, selon le NHC.

Matthew devrait cependant demeurer un ouragan jusqu’à dimanche, selon les météorologues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *