Double meurtre à Aylmer en janvier 2014 : une femme est accusée – Radio

Les deux victimes, Amanda Trottier et Travis Votour (archives)Les deux victimes, Amanda Trottier et Travis Votour (archives)
 Photo :  Facebook

La Sûreté du Québec (SQ) a arrêté une femme de 39 ans de Gatineau, hier, en lien avec la mort d’Amanda Trottier et de Travis Votour en janvier 2014. Sonia Vilon a comparu au palais de justice de Gatineau, ce matin, pour répondre à des accusations de meurtre prémédité. 

L’accusée demeura détenue en attendant sa prochaine comparution, le 22 mai. Son avocat, Me Pierre-Olivier Lemieux, soutient qu’elle vit difficilement son arrestation et qu’elle n’a aucun antécédent judiciaire.

Amanda Trottier et Travis Votour, tous deux âgés de 23 ans, avaient été retrouvés sans vie dans une résidence de la rue de la Terrasse Eardley, dans le secteur d’Aylmer. La fillette de 3 ans de la jeune femme se trouvait dans la maison, mais n’avait pas été blessée.

Des motifs inconnus

M. Votour était connu des milieux policiers. Ces derniers croyaient d’ailleurs que le double meurtre était lié au crime organisé.

« À l’époque, l’enquête nous a été transférée étant donné qu’on soupçonnait que c’était du crime organisé qui était impliqué », rappelle le porte-parole de la SQ, Marc Tessier.

Les policiers avaient également évoqué la possibilité d’un règlement de compte lié à la drogue.

Or, il est difficile de dire pour l’instant si la thèse des policiers s’est avérée fondée, puisqu’on ne connait pas le lien entre l’accusée et les victimes.

La SQ poursuit d’ailleurs son enquête en collaboration avec le Service de police de la Ville de Gatineau et elle n’exclut pas que d’autres arrestations soient faites.

« En ce qui concerne la preuve qui a été accumulée par les policiers tout au cours de cette enquête de 16 mois, nous n’avons pas toute la preuve », souligne le procureur des poursuites criminelles et pénales, Me Sylvain Petitclerc. « Mais assurément que celle-ci sera volumineuse. »

Avec les informations de Pascale-Marie Dufour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *