Direction du PQ : « Alexandre va pouvoir rassembler », dit Harold Lebel – ICI.Radio

Il affirme qu’Alexandre Cloutier « est capable d’aller chercher les forces de chacun » et même s’il ne l’a pas soutenu lors de la dernière course à la direction, il est persuadé que le député de Lac-Saint-Jean est l’homme de la situation :  

C’est beaucoup pour Alexandre, c’est pas contre les autres, pis je pense qu’Alexandre va pouvoir rassembler les autres candidats aussi.

Harold Lebel

Harold Lebel ajoute que le Parti québécois « aura besoin de tout le monde » pour gagner les prochaines élections et faire du Québec un pays.

Mercredi, le député annonçait qu’il quittait ses fonctions de whip en chef de l’opposition officielle. Il sera remplacé par le député de Verchères, Stéphane Bergeron.

Harold Lebel reste toutefois en poste comme député de Rimouski.

Dans les pays de tradition parlementaire britannique, le whip est le député désigné par le chef de chaque parti pour assurer la cohésion du groupe ainsi que la discipline et l’assiduité de ses membres.

Dans une publication sur sa page Facebook, Harold Lebel a expliqué qu’il démissionnait parce qu’il veut se prononcer dans la course à la direction du Parti. « Je souhaite ainsi retrouver mon droit de parole dans la course à la chefferie qui débutera bientôt », écrit-il.

Après mûre réflexion, j’en suis venu à la conclusion que le moment est trop important pour demeurer sur les lignes de côté.

Harold Lebel, député de Rimouski, dans une publication Facebook

Rappelons que le député de Rimouski avait été nommé au poste de whip en septembre dernier par Pierre Karl Péladeau, qu’il avait appuyé lors de la dernière course à la direction du Parti.

À lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *