Cycliste tué dans Saint-Roch : le policier Simon Beaulieu cité à procès – ICI.Radio

Après trois jours d’enquête préliminaire, le juge Robert Lévesque, qui a entendu la cause, a annoncé que les éléments recueillis pour étayer la preuve étaient suffisants.

Bien qu’il avait d’abord opté pour un procès devant jury, l’avocat de la défense, Me Maxime Roy, a demandé à ce que les procédures se déroulent devant un juge seul. Le magistrat a acquiescé à cette demande.

Le procureur de la Couronne de Saguenay chargé du dossier, Me Michael Bourget, a précisé que ce changement du mode de procès est bien reçu par la poursuite. Le fait que l’accusé soit un policier ne change rien non plus à la transparence du processus judiciaire, a souligné le procureur.

« On a tenu une enquête préliminaire, la décision est rendue. Moi, je pense que la population, il n’y a jamais rien qui lui a donné impression que le système de justice ne fonctionnait pas. Je ne vois pas, parce qu’il y a « réoption », qu’il pourrait en venir à cette conclusion-là. »

Le Comité du 3 septembre satisfait

Un membre du Comité du 3 septembre, qui réclame justice pour la victime Guy Blouin depuis les événements, s’est dit soulagé qu’un procès ait bel et bien lieu.

Sandy Mc Kay souhaite que « la mémoire de Guy Blouin soit honorée, et pas oubliée », et ce, « d’une façon transparente. »

Le 3 septembre 2014, le policier a heurté à mort Guy Blouin avec son autopatrouille en voulant l’intercepter dans le quartier Saint-Roch. L’agent a percuté le cycliste en faisant marche arrière alors que la victime circulait à vélo à sens inverse, rue Saint-François Est.

L’enquête préliminaire qui devait durer toute la semaine aura finalement été moins longue que prévu. Les médias ne peuvent rapporter ce qui s’y est passé à la suite de l’obtention d’une ordonnance de non-publication par la défense.

La date du procès de Simon Beaulieu sera fixée en décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *