Barrette contre les frais illégaux dans les cliniques

QUÉBEC – Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, trouve «amoral» que des cliniques proposent à leurs patients un accès plus rapide à un médecin moyennant le paiement d’un abonnement pouvant atteindre plusieurs centaines de dollars.

«Je vais être catégorique là, dans le régime public, il est illégal, inapproprié, injustifié, amoral, de faire payer un frais supplémentaire aux patients pour ouvrir un dossier, pour avoir un accès privilégié, point à la ligne, il n’y a rien d’autre à dire», a déclaré le ministre à l’entrée du caucus libéral.

Gaétan Barrette réagissait à un article publié mardi dans La Presse. Selon ce que rapporte le quotidien, des cliniques de la Rive-Sud de Montréal proposent à leurs patients de payer jusqu’à 1000 $ par année pour avoir accès à un médecin rapidement, une activité qui est illégale.

Même s’il n’a pas encore obtenu la confirmation que cette pratique a cours dans le réseau, le ministre a pris ces allégations très au sérieux. Il a indiqué qu’il proposerait un amendement au projet de loi 20, qui porte notamment sur la rémunération des médecins et l’accès aux soins de santé, afin de régler la question.

«Ici, on est dans l’appât du gain, dans une approche qui est indéfendable. […] Alors, si les règles ne sont pas assez sévères, on va les rendre plus sévères», a prévenu M. Barrette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *