Aucune matière dangereuse retrouvée à l’hôtel d’Ottawa

OTTAWA – La police d’Ottawa a affirmé qu’aucune matière dangereuse n’a été retrouvée à l’hôtel Chimo où un homme représentant une menace à la sécurité du pays a été arrêté mercredi matin, au terme d’une vaste opération qui a forcé l’évacuation complète de l’établissement hôtelier.

La police a arrêté mercredi matin «sans incident» cet homme.

Selon nos informations, le suspect s’appelle Christopher B. Phillips (photo), qui fête ce mercredi ses 42 ans. Il serait un Américain demeurant depuis un certain temps à Cole Harbour, en Nouvelle-Écosse.

Biochimiste de formation, hautement éduqué et considéré comme «extrêmement intelligent», l’individu souffrirait toutefois de problèmes de santé mentale.

Toujours selon nos sources, l’individu aurait récemment proféré des menaces à l’endroit des policiers et du gouvernement canadien.

Une très courte enquête a conduit les autorités au domicile de Phillips à Cole Harbour, mardi. Plusieurs résidences ont alors été évacuées.

«Ce qu’ils ont trouvé lors des opérations en Nouvelle-Écosse, c’est très inquiétant», nous a dit une source policière, sous le couvert de l’anonymat.

Sur place, les policiers auraient retrouvé une bombe tuyau, ainsi qu’au moins un type de produit chimique volatil et très mortel, ont indiqué des sources à l’Agence QMI.

Mais Christopher B. Phillips avait déjà pris la fuite à l’arrivée des policiers, laissant tous ses effets personnels derrière lui. Cela a évidemment alerté les forces de l’ordre, qui ont relayé l’information à plusieurs corps policiers au Canada. La menace terroriste semblait réelle, selon nos informations.

En interrogeant la conjointe du suspect, la femme aurait déclaré aux policiers que Christopher B. Phillips était parti «en vacances à Ottawa» à bord de sa fourgonnette.

Dès lors, une vaste opération à l’échelle nationale a été déclenchée afin de retrouver le véhicule du suspect, mardi soir.

Localisé à Ottawa

Rapidement, les forces de l’ordre ont localisé l’individu, très tôt mercredi matin, alors qu’il se trouvait à l’hôtel Chimo, près du centre commercial Saint-Laurent, à Ottawa.

Les policiers avaient été informés vers 22h15 mardi d’une menace près du centre commercial Saint-Laurent, mais pas envers cet établissement.

Selon les informations des policiers, le suspect relié aux menaces s’y serait enregistré. Les policiers ont alors tenté d’entrer en communication avec lui.

L’évacuation s’est faite de manière «silencieuse», a précisé le porte-parole de la police d’Ottawa. Les clients ont été déplacés dans un autre hôtel.

Le suspect a finalement été arrêté vers 8h30.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *